Le peuplier

Photo : Nicole Pottier
*

Le peuplier

Le temps est-il ce peuplier
Que j’interroge à ma fenêtre ?
Comme moi, il a ses saisons,
Les songes renaissant
D’une mémoire paysanne,
Mais sa durée est compromise
Par les tempêtes enivrées
Que lui réservent les automnes.

À quelle altitude céleste
Portera-t-il le poids de ses années ?
A mon réveil je le salue :
Il me répond
Par une danse dans le vent.

Je lui propose un long voyage
Dans la campagne des ancêtres :
Il me répond par le gémissement
De ses racines fatiguées.

Edmond Vandercammen

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.